Chaussettes puantes trouées bien usagées, noires

Paire de chaussettes noires bien usées et trouées et qui fouettent bien l’odeur de mes pieds qui massèrent bien dans mes chaussures, surtout avec cette chaleur.

Termes de recherche utilisés pour l'article:




Paiement sécurisé via Hipay


Votre email * :
 
Commentaire :
 
 
 


3 résponses to “Chaussettes puantes trouées bien usagées, noires”
  1. Claudo dit :

    Je suis ok pour acheter vos chaussettes puantes
    A combien d’hommes avez vous mis de violents coups de pied dans les couilles pour vous
    défendre mademoiselle s’il vous plait ?

    Le dernier en date cela s’est passé où s’il vous plait mademoiselle ?
    En discothèque ?
    Dans la rue ?
    Ceux sont lesquelles parmis vos chaussures s’il vous plait mademoiselle ?
    Elles sont où sur votre blog s’il vous plait mademoiselle ?
    Sont elles puantes ?
    A combien les vendez vous ?

    Votre dévoué porc soumis sniffepieds

  2. Miss Léa dit :

    Tu veux combien de jours pour les chaussettes ?
    Trois ?
    Avec ces chaussures pointues, c’est arrivé trois fois, dont deux en discothèque et une fois dans la rue…
    Voici l’url de ces chaussures 🙂
    Elles sont puantes car je les porte souvent !
    Mais elles sont en bon état, je suis soigneuse…

    http://culotte-sale.buzzodrome.org/escarpins-noirs-en-cuir-odorantes-114.html

    Ce sont des chaussures de qualité, et elles ont frappé des couilles trois fois !

    Dis moi pour les chaussettes et pour les chaussures !
    Pour les chaussettes, des basses en couleur ça te va ? 🙂
    Bises
    Léa

  3. Claudo dit :

    Bonjour Maitresse,

    Vous avez deja broye les couilles de 3 mecs avec vos escarpins ?
    On sent qu’à 18 ans vous etes deja experte.
    Vous devez etre splendide et c’est un veritable honneur d’etre un porc soumis sniffepieds devant une maitresse telle que vous.

    Je suis ok pour acheter vos chaussettes basses en couleur portées 3 ou 4 jours selon vos possibilites.

    Votre devoue porc soumis sniffepids

Laissez une réponse